Don Quichotte 2015 Don Quichotte 2013 Don Quichotte 2012 Don Quichotte 2009 Don Quichotte 2008

 

le 11 octobre 2012

Pour la rentrée un DON QUICHOTTE  tout neuf  a l’Opéra d’Avignon le 11 octobre 2012

Une nouvelle course folle a la poursuite l’inaccessible étoile en compagnie  des Gitans Famancos de Tchoune .
Les nouvelles aventures du Chevalier a la triste figure...

Par Gérard Chambre et la troupe de « l’illustre Théâtre »
venez écouter le grand chant du Cante Jondo...

amitiés
           


« A la poursuite de l'inaccessible étoile »

HOMMAGE à JACQUES BREL
DON QUICHOTTE

conception et mise en scène :
Gérard CHAMBRE

direction musicale : Yorfela
direction artistique
Tchoune - Cie Tchanelas - Flamenco

productrice de Don Quichotte :
Claire Didoin


Pourquoi Don Quichotte ? Parce que Jacques Brel

avec:

Magali Bonfils
Véronique Fourcaud
Florencia Deleria
Teresa Deleria
Blais Santiago
Mika Apamian
Pierre Babolat
Paco Carmona
Martial Paoli
Fabrice Coccitto
Frasco Santiago
Tchoune - Tchanelas

et Gérard Chambre dans le rôle de
DON QUICHOTTE

 

19.10.2012
l'Article dans la Marseillaise
de Jean Barak

voir aussi la page:
photos Don Quichotte



Comédie musicale

une adaptation de toute beauté, signée Gérard Chambre.

Sagesse du fou, folie du sage
texte par Jean Barak 2012

Roman picaresque, Don Quichotte est l'histoire d'un vieux fou, nobliau désargenté et illuminé, nourri de récits d'aventures chevaleresques. Il entraîne son valet dans des aventures extravagantes où il combat des moulins à vent qu'il prend pour des géants, libère des bagnards qu'on mène aux galères, et choisit une prostituée comme chaste et pure princesse de ses rêves, Dulcinée.

Les érudits disent que le « Don Qijote de la Mancha » est le plus grand livre de tous les temps et le premier roman de l'histoire contemporaine.



Une double gageure
Il fallait que Jacques Brel soit fou pour s'attaquer à ce monument (*). Brel disparu, il nous restait ses disques et la nostalgie. Reprendre le « Quijote » tenait de la gageure ou du suicide, il fallait être fou, mais avec cette logique on ne ferait plus jamais rien. Fou, Gérard Chambre l'est, il ne doute de rien, son adaptation met en abîme cet opéra de quatre sous et un hommage au Maître. Il joue du paradoxe brechtienne plus que de la magie ou de la technologie contemporaine, le verbe suffit: « Si tu veux parler du chat, montres-en la queue » disait Berthold Brecht. Imiter Brel étant impossible, il fallait l'évoquer, c'est là où la Compagnie de l'Illustre Théâtre réussit son pari: on ne compare pas ce qui ne peut l'être, on écoute Chambre et on entend Brel.
Dès la première note, l'émotion resurgit, intacte. Le spectacle vivant se vit toujours au présent, pas sur le tube (**).
On peut dès lors se laisser aller à cette recréation décalée, dans une auberge espagnole où s'étiole une « putain » sentimentale prête à croire un vieux fou qui la prend pour l'inaccessible étoile, la princesse des légendes, Magali Bonfils, superbe.
Ce bouge est un repaire de gitans, musiciens de fortune jouant pour quatre sous, et de gitanes incandescentes.
Magnifiquement habitée par les s
œurs Deleria à la danse, Tereza et Florencia, Tchoune au canto hondo, Paco Carmona et Frasco Santiago à la guitarre, cette version flamenca plonge loin ses racines, tous sont à la juste place.
Après seulement deux jours de répétions ça nécessitera encore quelques réglages, mais le public n'en a cure, il applaudit chaque morceau de bravoure.

Le pari était risqué, le spectacle réussi, et le public enchanté.

(*) La comédie musciale L'Homme de la Mancha de Dale Wasserman est adaptée par Jacques Brel en 1968.
(**) La version de Gérard Chambre, iconoclaste, légère et rebelle de l'ouvere de Cervantes inègre lses superbes chanson revisitées par Jacques Brel.


DR photos
© Jean Barak
 

 

Encore sous l'euphorie de la performance le 11 octobre à l'Opéra Théâtre d'Avignon, (Claire Didoin, productrice de Don Quichotte) où Gérard Chambre et son équipe au complet pour le spectacle Don Quichotte ont rencontré un succès phénoménal et sensationnel - les musiciens et les danseuses Gitanes ont apporté un merveilleux complément au spectacle - plus de 700 spectateurs et encore une fois une « standing ovation » pour Gérard Chambre et son incomparable troupe.

Mes félicitations très chaleureuses à Gérard et toute l'équipe de Don Quichotte  et à la productrice du spectacle de Don Quichotte, Madame Claire Didoin, directrice de la Salamandre, Centre d'Expressions Artistiques. Linda, webmaster

 
Gérard Chambre chante :
DULCINEA

extrait Don Quichotte avec l'aimable autorisation de Gérard Chambre


Accueil Don Quichotte
 

 © 2010 - 2017  gerardchambre-tribute.ch