Hommage à Paul TOURENNE



 

par Gérard CHAMBRE

Paris le 20 novembre 2016
Chers amis,
Aujourd’hui est un jour triste, un jour de peine : nous venons d’appendre la disparition de Paul Tourenne, le dernier des Frères Jacques qui vient de disparaitre à l’âge de 92 ans à Montréal.
Vous connaissez notre attachement à ces 4 garçons extraordinaires qui pendant plus d’un demi siècle on réjouit, fait rire, chanter (et parfois même pleurer) des millions de spectateurs à travers le monde entier.

Nous avons eu la chance et l’honneur de les interpréter et de vivre, en leur rendant hommage, ce plaisir qu’ils distribuaient chaque soir aux spectateurs au cours de leurs récitals.
J’ai eu la chance de rencontrer Paul, qui a vu l’hommage que nous voulions rendre aux Frères Jacques dans notre spectacle « Ça swing chez Maxim’s » (2014 - 2015) et son émotion en réécoutant leurs chansons m’a profondément ému !

Ce dernier mousquetaire de la chanson populaire française nous quitte sur la pointe des pieds mais il laisse avec ses 4 complices une oeuvre immense qui restera à jamais dans notre mémoire collective.
Lundi 28 nous chanterons en pensant à eux...
 

Paul Tourenne, le dernier des Frères Jacques s’en est allé rejoindre ses Frères dans les étoiles...

« C’est comme ça qu’on vit sa vie
on est sur une corde raide

à chaque instant on croit qu’elle cède
et puis un peu de soleil lui
et on sourit… »
( chanson « la branche » des Frères Jacques)

Ce matin, deux hommes ont quitté la planète
l’un bien au chaud dans sa combinaison spatiale et l’autre, transi dans son enveloppe
provisoire, tatouée de toutes ses aventures, ses rires, ses joies, couvert de ses cicatrices,
ses baisers, ses tendresses, ses rêves…
l’un est parti pour rejoindre une station dans les étoiles, l’autre ne s’arrêtera pas en chemin…

« Pleurez Pierrots, poètes et chats noirs la lune est morte… »
Il va falloir aller plus loin,
Par delà des millions d'étoiles
À la recherche de l'étoile
Qui vous fera rêver demain…  
(chanson « la lune est morte »)

Qui nous fera rêver demain, comme l’ont fait pendant si longtemps les Frères Jacques ?
C’est eux ! c’est bien eux qui nous ont fait rêver, rire, chanter, parfois pleurer…
avec leur « photographie », leur « petit bout de la queue du chat », « leur confiture »,
« leur chanson sans calcium », leur « entrecôte
» et leur « Stanislas »
et bien vous savez quoi ??
Ils continuerons encore longtemps à nous faire rêver, a nous faire chanter…
car ces « 4 garçons dans les étoile s
» laissent derrière eux, comme une trainée de poudre magique,
leurs refrains et leurs chansons.

Paul, le dernier à quitter son collant noir, son juste au corps bleu et ses moustaches à la Brassens,
croisera peut-être dans l’espace Thomas Pesquet…
je suis certain qu’il s’arrêtera une seconde lumière pour lui fredonner:

« Le temps s’enfuit, le temps s’en fut
Pour nous comme un livre d’image
La fin de l’histoire t’a déplue
T’es parti pour un long voyage
T’as tourné la dernière page
J’imagine ton dernier chant
Comme la porte d’un jardin
Entrouverte sur le couchant
…………………………………….. » ( chanson « nos 400 coups »)

Bon voyage Thomas…..Bon voyage Paul Tourenne
 

Home

website, creations, designed and maintained by linda
compagnoni walther
 © 2010 - 2017  gerardchambre-tribute.ch