Juillet 2013
 

Face à la crise, le rire des artistes !
Le carnet de bord de Michel CLERC



un article impressionnant par
Michel Clerc écrivain de renom et journaliste..!


 

photo de Michel Clerc - écrivain de renom et journaliste

info - l'article Face à la crise, le rire des artistes - page 1

info - l'article Face à la crise, le rire des artistes - page 2


 

extrait...

Michel Clerc :
Gérard Chambre, j’ai vu votre spectacle chez Maxim’s, non pas une fois mais trois. Je l’ai trouvé désopilant et poétique. Vos talents sont multiples. Vous êtes auteur, metteur en scène, chanteur, chef de troupe. Vous êtes aussi un grand ami de
Pierre Cardin, un ex-roi de la mode et patron d’une entreprise qu’il a élevé au niveau des multinationales. Qu’est-ce qui vous rapproche ?

Gérard Chambre :
L’admiration que j’ai pour lui et les témoignages d’amitié qu’il m’a donnés. Pierre Cardin est à sa manière un artiste. La mode, telle qu’il l’a conçue, est un spectacle sans cesse renouvelé. Ce Vénitien rêvait d’être acteur. Il pousse la chansonnette si on lui en donne l’occasion. Les plus grands du 20ème siècle ont été ses amis. Cocteau, Marais, Brel, Auffray étaient proches de lui. Il avait confectionné pour Cocteau les costumes de son film 
La Belle et la Bête. Cardin aura 92 ans le 3 juillet. Il ne renonce à rien. Il sera lui même en juillet sur scène à l’occasion du Festival qu’il a créé dans le Luberon et qui va se dérouler dans sa

 propriété : le Château Lacoste.  
photo de Monsieur Pierre Cardin et Gérard Chambre - Lacoste     photo de Monsieur Pierre Cardin et Gérard Chambre - Palais Bulles

Michel Clerc :
Comment ressentez-vous notre actualité, celle de la France ?


Gérard Chambre :
« Il faut se tourner vers des choses positives et essayer d’être dans une société de bonheur et d’hédonisme, et suivre les chemins qui conduisent vers le bonheur. Si tout le monde s’y met c’est envisageable si tout le monde se concerte un peu plus et s’ouvre vers l’autre…Pour moi, il faut cultiver l’utopie comme par exemple l’opération de la TNP qui a instauré le théâtre dans les usines, ce qui avait été bénéfique et avait modifié le quotid
ien en instaurant d’autres valeurs de partage, d’ouverture aux autres, à la culture…

Michel Clerc :
Quel sens peut avoir aujourd’hui le mot « bonheur » dans une société minée de l’intérieur par une sorte de désagrégation ?

Gérard Chambre :
Le bonheur est tout d’abord ce qui ce voit, ce qui s’entend, ce qui s’exprime. Une phrase de Pascal est gravée dans la mémoire des croyants et aussi de ceux qui ne croyaient pas : «  Mettez-vous à genoux et vous prierez ! » Dans la religion, il suffit pour trouver la foi de faire les gestes qui peuvent y conduire. Dans une société comme la nôtre, laïque et plutôt sceptique, les gestes du bonheur précèdent souvent le bonheur lui-même.


...Pour Gérard Chambre, « le métier d’artiste rime en quelque sorte avec la légèreté. » L’artiste est celui qui va redonner le sourire, amuser la galerie avec ses farces et ses chansons. Le retour positif que l’artiste peut renvoyer à son public : c’est ce qu’il souhaite ! Charles Trenet, même en temps de guerre, avait su faire descendre  la poesie dans la rue et réveiller le sourire alors que, déferlait sur nous tous, le cafard géant de la tristesse et du désespoir.

 

Michel Clerc  2013

 

* Petite correction à propos de l'âge de Gérard Chambre..! Il n'a pas quelques années de plus que le grand Alain DELON mais en fait, il est plus jeune de quelques années ! linda, webmaster

 



... le supplément

Article dans France Dimanche 2006



Monsieur Pierre Cardin et Gérard Chambre 2006



Retour
 

J'aimerais envoyer un grand merci à ma chère amie Sophie Duchesse pour m'envoyé cet délicieux article le 27 juillet 2013
et à Gérard Chambre
pour les photos et l'article venant de sa collection personnelle.

S'il vous plait, ne postez aucun de ces documents, photos ou contenu sur votre propre site web, club ou journal.
Ne le copiez pas sans autorisation préalable... merci, webmaster Linda

 © gerardchambre-tribute.ch  2010 - 2017